Bienvenue sur le site officiel de la commune de Damerey

DAMEREY: un charmant petit village de Saône et Loire aux portes de la Bresse.

A une quinzaine de kilomètres au Nord de Chalon Sur Saône sur l'axe Chalon-Dole, Damerey est idéalement situé pour ceux qui veulent découvrir les bénéfices de la campagne tout en gardant la proximité de la ville. Depuis la mise en service du Pont de bourgogne et les travaux d'aménagement de la RN73 avec le contournement de Saint Marcel, il faut moins d'un quart d'heure pour se rendre à Chalon.. Cette petite commune d'une superficie de presque 12 km2 est bordée de nombreux Bois du coté Est tandis que la rivière « Saône » longe toute sa partie Ouest ; Verdun au nord n'est qu'à 10km. Le village est également traversé d'est en ouest par le CD reliant Gergy Verjux à saint Martin en Bresse Mervans et qui se prolonge jusqu'au Jura. Bien situé et en essor, ce village du canton de Saint Martin en Bresse voit de plus en plus de jeunes couples y construire leur maison.

 

 

Damerey entièrement tourné vers l'agriculture il y a encore quelques années, ne compte plus aujourd'hui qu'un seul agriculteur. Les terrains privés se vendent et génèrent un redémarrage important de la construction avec une augmentation de la démographie. Bien situé sur l'axe de la RN 73, dans la deuxième couronne de l'agglomération Chalonnaise, Damerey est un village tranquille où il fait bon vivre, la campagne proche où promeneurs et cyclistes aiment venir, ainsi que les pêcheurs qui peuvent pratiquer leur sport favori dans la Cosne ou la Saône. Le bureau de poste, les petits commerces (boulangerie, épicerie, restaurant, station service) ainsi que quelques artisans créent une petite activité économique. Depuis janvier 2003 notre village a adhéré à la communauté de communes Saône et Bresse et participe au développement de notre canton.

 

Après une recherche aux archives départementales , nous pouvons amorcer l'historique de notre village. Certes, de nombreuses informations nous manquent encore, toutefois, on peut noter que celles-ci sont en étroite relation avec celle de l'histoire du clergé . Selon l'historiograhe Courtépée, " le pape Alexandre III mit en 1180, au nombre des cures dépendantes de la cathédrale de Chalon, celle de Damerey. L'évêque Guy, par traité avec Guy de Vauvry et ses chanoines, leur accorde tous les droits prétendus par ce seigneur sur les village de Dalmarès, Baes (Bey), et Alériot, en 1226, et absout Guy de ces exactions sur ses terres". Jusqu'à la fin de l'ancien régime, le chapitre cathédral de Saint Vincent de Chalon fut patron, seigneur et décimateur de Damerey. Aussi, dès la période révolutionnaire et impériale, la municipalité de Damerey se préoccupa du bon entretien de son église. En 1827, la commune, par délibération datée du 7 mai, sollicitait l'érection de l'église en succursale. Le préfet émit un avis favorable, en considérant que la population de Damerey s'élevait à 677 habitants, que les chemins étaient presque impraticables en hiver pour gagner Saint Maurice en Rivière, et que l'église de cette commune était insuffisante pour accueillir les fidèles des 2 paroisses réunies ( Archives de Saône et Loire. Série V : Administration de la fabrique de Damerey) En 1828, la commune racheta l'ancien presbytère de la paroisse, " l'un des plus beau de l'arrondissement", devenu , après la révolution, la propriété de M. Lépine, marchand drapier à Mâcon. La cohabitation des services municipaux et du curé dans le même bâtiment fut la cause de nombreux désagréments. Après 1852, le presbytère fut déplacé et ces derniers prirent fin. C'est en 1864 que la municipalité décide d'une nouvelle restauration et d'un agrandissement de l'église qui aurait été" construite vers le commencement du XIIème siècle, autant que l'on peut en juger par la forme du clocher "